Saisie : Procédure qui consiste à immobiliser des biens immobiliers (ou mobiliers) qui deviennent incessibles et insaisissables. La saisie est précédée d'un commandement de payer délivré par huissier.

Se lancer : Bien choisir sa zone d'implantation est primordial. Une bonne étude de marché peut vous faire éviter certains écueils. Elle devra prendre en compte les zones de forte chalandise et les quartiers en développement, le nombre de transactions annuelles, le nombre d'habitants et leur niveau socio-économique, les secteurs d'activité de la région, le prix du mètre carré. La franchise est une solution. Les réseaux ne manquent pas : Orpi, Century 21, Laforêt Immobilier, par exemple. Au départ, comptez un investissement de 115 000 euros (droit au bail, travaux et achat de matériel) et six mois à un an de fonds de roulement. L'agent immobilier peut revendiquer des honoraires à condition d'être détenteur d'un mandat écrit, de présenter un client, de participer activement aux négociations et de réaliser la transaction. Le montant de la commission se fixe librement. Il varie de 4 à 11 % pour les ventes et de 7 à 13 % pour les locations.

Servitudes : Le droit de propriété a des limites que l'on appelle servitudes. La servitude est donc attachée à un immeuble et non au propriétaire d'un immeuble. Chaque propriétaire devra la respecter. Il pourra en profiter ou en supporter les conséquences

Sous-location : Contrat de bail établi par un locataire avec l'accord du propriétaire pour laisser la jouissance du bien qu'il loue à un tiers.

Successeur dans l'activité : Se dit du commerçant qui reprend l’activité d’un autre commerçant. Il y aura donc, très généralement, cession de fonds de commerce dès lors qu’il y a obligatoirement cession de clientèle et ce, quand bien même l’activité ne serait pas exercée au même endroit.